Les Chevaux du Don

Le cheval du DonDonskayaDonski ou Don, est une race originaire de Russie.

 

Timbre d'Azerbaïdjan représentant un cheval du Don

Ses origines se perdent dans les chevaux de l’ancienne souche Nagai de Mongolie, du Turkmène et d’autres lignées de chevaux asiatiques. Il vivait en liberté dans les montagnes du Caucase et se contentait de maigres pâturages situés autour des fleuves Volga et Don. C’est un petit cheval exceptionnellement robuste et nerveux, il peut résister aux effroyables hivers russes. Il est doté d’une vigueur incroyable et son caractère indépendant n’en fait pas une monture facile à dresser, mais les Cosaques en avaient fait leur cheval favori. En 1812, le Don fit son entrée dans l’histoire de la cavalerie Cosaque en défaisant les armées de Napoléon lors de la retraite de Russie. L’endurance du Don battit à plate couture celle des chevaux de l’Empereur, affaiblis par l’hiver.

Au 18ème siècle, les éleveurs du Don commencèrent une stricte sélection afin d’améliorer ses qualités physiques. Les juments sauvages furent croisées avec des étalons Persans, Orientaux, Trotteurs d’Orlov, Pur-sang et Anglo-Arabes. Tous ces apports étaient destinés à doter le Don d’un peu de raffinement, qualité dont il était totalement dépourvu. Robuste, le Don vit toujours en liberté dans les steppes de Russie, et n’a aucunement besoin des soins de l’homme. De nos jours, le Don s’illustre dans les épreuves d’endurance, il est aussi l’améliorateur de nombreuses races.