Les chevaux Kabardes

Les chevaux Kabardes sont le fruit de multiples croisements entre des chevaux mongols, persans, arabes et caucasiens. À partir du 16e siècle, ils ont fait l’objet d’une sélection visant à développer chez eux les capacités extraordinaires propres à en faire le parfait cheval de combat en montagne dont avaient besoin les guerriers caucasiens.

On leur reconnaît non seulement une endurance exceptionnelle mais aussi une grande frugalité, un naturel calme, un pied sûr et une capacité à endurer sans difficulté des variations brutales de température et de pression atmosphérique.

Durant l’époque soviétique, les chevaux Kabardes avaient deux principaux débouchés : l’armée et le tourisme équestre. Avec la chute de l’URSS, l’armée russe a mis fin à ses commandes et le tourisme a périclité. Faute de moyens et de marchés, les kolkhozes ont été abandonnés et les chevaux Kabardes vendus aux abattoirs.
Les stud books n’ont pas été suivi et faute de contrôle et d’organisation, la race Kabarde aurait disparue si un réseau de passionnés ne s’était pas développé en Europe pour faire connaitre ces chevaux et favoriser la relance de leur élevage.