Les Mérens

Le cheval de MérensMérens ou mérengais, encore parfois nommé poney ariégeois, est une race française de petit cheval de selle rustique à la robe noire, originaire de la vallée de l’Ariège, dans les Pyrénées centrales, près de l’Espagne et de l’Andorre.

D’origine très ancienne, il présente de nombreuses ressemblances physiques avec les chevaux représentés par les magdaléniens il y a 13 000 ans, et demeura très longtemps l’animal de travail des paysans ariégeois dans la région de Foix. La motorisation des transports et de l’agriculture mit la race en péril dès le milieu du XXè siècle, mais ce cheval fut sauvé de la disparition par Lucien Lafont de Sentenac, puis par des communautés utopistes, avant l’engouement pour le poney et les loisirs équestres dans les années 70, qui relança son élevage. Le Mérens reste néanmoins assez rare.

C’est un bon cheval de randonnée, d’attelage et de voltige, également utilisé pour l’entretien écologique des régions montagneuses, grâce à son pied sûr et sa rusticité. Ces dernières années, deux types d’élevage tendent à se distinguer au sein de la race, l’un concerne le petit cheval massif et rustique traditionnellement élevé en semi-liberté dans les montagnes pyrénéennes, l’autre l’animal moderne et léger, également plus sportif, issu d’une sélection entamée dans les années 80.